GSL VOILE

GSL  VOILE

CHALLENGE INTER CMCAS des 20 et 21octobre 2007

 Compte rendu du week-end BANDOL

 C'est pour fêter dignement 35 années d'activité et de bonnes relations avec les CMCAS de la région Lyonnaise que la société LOCASAIL a invité l'ensemble des skippers et conjoints, les 20 et 21 octobre 2007, à participer à une rencontre  amicale sur le plan d'eau de BANDOL.

 La section voile du GSL a répondu présent à cette invitation ainsi que les CMAS de VIENNE, de ST ETIENNE et de BOURG.

 Vendredi 19
  Dès le début d'après-midi, le premier équipage Lyonnais était à BANDOL pour prendre possession des 2 bateaux gracieusement mis à disposition du GSL ( un sun-odyssey 49, très confortable et luxueux pour les "aînés" et un sun-fast 35, sportif et très toilé pour les "plus jeunes")
 Les conditions météo étant excellentes, les "anciens", arrivés tôt à BANDOL, ne se priveront pas d'une petite sortie en mer en fin d'après-midi pour tester ce magnifique 49 pieds mis à leur disposition.



 Les derniers équipages, arrivant tard dans la  nuit, mettront un peu d'animation sur le ponton jusqu'à une heure avancée et en empêcheront quelques-uns de dormir ( mais... c'est la fête)

 Samedi 20 au matin:
 Les "couches-tard" sont réveillés par la livraison des viennoiseries pour le pdj qui viennent compléter les caisses de rosé de BANDOL déjà approvisionnées la veille par notre organisateur. Puis les bateaux s'animent pour les derniers préparatifs de régate.
 Un super  apéritif est servi sur le quai accompagné d'une remise de Tee-shirt de la société LOCASAIL. Heureusement, la pluie vient interrompre ces festivités (sinon nous y serions encore) et chacun rejoint son bateau pour un repas rapidement expédié. (Il faut être sur le plan d'eau à 14 heures...mais ce sera 14 heures 30)

 La météo tient ses promesses, et ce sera une régate avec pluie et vent fort d'E à NE avec rafales force 8. Notre organisateur est un peu inquiet et conseille un départ sous voilure réduite. C'est ce que nous ferons... du moins...au début.




 Le départ est donné.
 Nous, les "aînés" du GSL, avions prévu de faire une régate très cool mais... l'esprit de compétiton revient vite dans la tête de certains skippers et nous nous lançons dans la bataille dès la ligne franchie avec un speedo rapidement à 8 nds.
Les ordres pleuvent de partout sur les 3 "Pierre": "hissez ,"bordez, "choquez, "souquez, "brassez, "étarquez, débordez, "le chariot sur babord, "non sur tribord, et le point de tire il est où ? le vrillage? pas assez, et la chute? elle bat,  etc, etc... mais c'est pour lequel des "Pierre" ces ordres???...

 Malgré tout, dès les premiers miles, le ménage est fait sur le plan d'eau.
 A la première marque du parcours, deux bateaux sont nettement détachés du reste de la flotte : Nous, les "aînés" du GSL et le second bateau de ST ETIENNE. (Il est vrai que nos deux bateaux, lourds et puissants, sont un peu avantagés; ils passent mieux dans ce fort clapot que les bateaux de régate surtoilés)

 Nous prenons l'avantage au passage de la cardinale de la pointe de la CRIDE et c'est un duel bord à bord que se livrent désormais les deux équipages concurrents pour la victoire finale.
 Un problème technique sur l'enrouleur de génois nous oblige à dérouler toute la     toile et va nous handicaper  pour le reste de la régate. Nous sommes trop toilé et il est trop tard pour réduire.
 La marque sous le vent de l'ile des EMBIEZ est rapidement atteinte après un bord de près mouillant et permettra à ST ETIENNE, mieux placé au virement de bord, de reprendre un lèger avantage.
 Et la lutte reprend sur ce bord de vent de travers avec un speedo à plus de 9 nds de moyenne avec des pointes relevées à 9,6 nds.

 Au virement de la CRIDE, la ligne d'arrivée est en vue et nous sommes en passe de reprendre l'avantage mais...c'est la grosse rafale de vent et ... l'erreur.
 Pas le temps de choquer l'écoute de grand voile, notre barreur ne peut rien faire et c'est le départ au lof irrémédiable qui nous fait perde quelques longueurs. Nous laissons échapper la victoire au profit de STE ETIENNE pour une poignée de secondes.
 Nous étions pourtant les meilleurs.

                 Allez... soyons sportifs; ils étaient aussi très bon.

 Le retour au port se fera en fin de journée après quelques bords libres dans un vent mollissant mais déjà il faut se préparer pour la grande soirée.

 C'est au yacht-club de BANDOL que sont attendus les différents équipages.
 Après l'apéro d'usage, la remise des cadeaux et récompenses, et une mise à l'honneur  des plus anciens des skippers, (voir photo) le repas sera suivi d'une soirée dansante jusque tard dans la nuit.



 Dimanche  21 matin:
 Le ciel est bleu, le vent est tombé et c'est navigation libre pour tous.
 Les deux bateaux du GSL se retrouveront au mouillage de l'ile VERTE devant la CIOTAT  pour le temps du repas et il faudra songer à rentrer sur LYON.

   

 Merci encore à Vincent et à toute son équipe pour ce superbe week-end. On y revient quand vous voulez... dans 5 ans ???

   PIERRE


23/10/2007
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 502 autres membres