GSL VOILE

GSL  VOILE

REX CROISIERES

Quelques REX de croisières effectuées par les équipages de la section voile

RECIT CROISIERE CRAOTIE/MONTENEGRO 2018

DES BOUCHES DE KOTOR AUX ILES ELAPHITES …

 

dubronik.jpg 

Encore des paysages inconnus qu’il nous fallait découvrir !

 

 DUBROVNIK étant au centre de la visite, c’est dans cette ville chargée d’histoire que nous avons naturellement loué notre bateau, un OCEANIS 48, choisi parce qu’il était récent (2015 – nos expériences passées nous ayant servi !), et qu’il possédait 5 cabines et 3 toilettes.

 

KOLOMAC 02.jpg ville_dubrovnik_-_fortifications_port_005_(vieux_port).jpg

 

  Notre périple commence par un vol direct EASY JET, à prix défiant toute concurrence, mais depuis … GENEVE (rien depuis LYON). Le train est le plus pratique pour rejoindre GENEVE, mais grève SNCF faisant loi, ce sera donc les cars « MACRON » à 9 € le trajet.

 

 Nous avions prévu 3 jours pour la visite de la ville, mais étant logés en haut de la ville moderne (120 m d’altitude), nous avons découvert les escaliers qui seront présents durant toute la croisière ; il y a eu plus de dizaines de marches que de miles parcourus ! Chaque jour, une descente à pied pour tout le monde, et une remontée par les bus à horaires et arrêts à deviner pour les moins sportifs !  

 

IMG_0042C  Ce que nous retiendrons aussi de la vielle ville, hors l’histoire omni présente (la guerre civile ne s’est achevée qu’en 1995, et NAPOLEON était passé par là en son temps pour construire des forts), ce sont la chaleur et les touristes lâchés par les bateaux de croisière (pouvant s’amarrer au quai chaque jour) au nombre de 3000 et 4000, cheminant par dizaines derrière leur guide arborant fanion au bout d’un mat ( !) pour le repérer … et la circulation piétonnière en sens unique sur les remparts.

 

 DUBROVNIC 01.jpg

 

 Lors de la visite au bureau du loueur le vendredi (ULTRA SAILING), une charmante hôtesse nous promet le bateau pour le lendemain vers 13 heures, en avance sur le contrat. Et c’est au moyen de deux taxis que nous rejoindrons la marina de KOMOLAC (tout au bout de la partie navigable de la rivière) le samedi matin, avec l’avitaillement sur place au petit supermarché. À suivre …

 

Cliquez sur le lien pour télécharger le document complet : Récit croisière Croatie/Monténégro ( fichier pdf)


21/08/2018


BALADE AUX ILES D'HYERES

Du 2 au 6 mai 2017 … sur un voilier

 PORT MAN 200.JPG

 

« C'est un fameux 439, fin comme un oiseau  ….Hisse et ho, Santiano

Dix-huits noeuds, des litres de Porto

Nous sommes fiers d'y être matelots

Tiens bon la vague et tiens bon le vent …Hisse et ho, Santiano

Si dieu veut, toujours droit devant

Nous irons jusqu'à l’Ile de Port Cros »

 

Un skipper, 8 matelots et un beau bateau de Locasail… nous voilà partis dans le vent pour une belle aventure

Un départ de Bandol direction les Iles de Port Cros, Porquerolles, du Levant et des Ambiez.

Une organisation aux petits oignons … chacun a prévu l’apéro et un repas de son choix pour régaler l’équipage. Un bel esprit de tous dans l’exécution des tâches du quotidien.

 

EMBIEZ 101.JPGPetit passage des EMBIEZ mais il faut le connaître

 

Du soleil et du vent, nous naviguons dans  le silence et la sérénité de la Méditerranée. Une journée sans vent nous permet de s’offrir une randonnée sur l’ile de Port Cros et même un bain pour certain. Nous dormons soit au port soit dans une crique, à la guise de l’équipage. Les soirées sur le pont sont un vrai privilège, alors que nous sirotons un petit verre devant le couché de soleil. Le matin, ce sont les mouettes qui viennent nous saluer.

 

PORT CROS 100.jpg PORT MAN 110.JPG
Petit port de PORT CROS Mouillage de PORT MAN

 

 

Notre skipper Emmanuel S, que nous appelons vite Manu, partage sa passion de la voile avec beaucoup de pédagogie. Nous apprenons à nous repérer en pleine eau, à réagir à « un homme à la mer », à étarquer, empanner, reconnaître la force du vent …

 

Les rires et la bonne humeur animent la croisière.


Chacun de nous à l’occasion de barrer et même d’effectuer une manœuvre en donnant les consignes à l’équipage … une vraie mise en situation sous l’œil attentif de notre skipper.

 

Nous sommes ravis de notre séjour sur le voilier, nous ne pouvons nous quitter sans un dernier repas partagé à Cassis où les bons moments sont remémorés, que du bonheur !!!

 

Puis c’est le retour vers Lyon organisé en covoiturage.

 

Merci Manu !

 

 

Article écrit par Corinne, équipière lors de la croisière


13/06/2017


CROISIERE AUX ILES IONIENNES

La Grece et les Iles Ioniènnes

Sans titre BIS-1.jpg

Croisière du 28 mai au 11 juin 2016

-Jeudi26 mai

 

- Cinq membres de l’équipage se retrouvent à l’aéroport de St Exupéry à Lyon pour prendre le vol vers l’île de Corfou(KERKIRA).

Après 5 heures de vols (Lyon-Athènes et Athènes-Corfou) nous arrivons à l’hôtel à 23h30.Hôtel sur le port.

 

-Vendredi 27 mai

 

Journée consacrée à la visite de la ville de Corfou.

 

 

La ville est colorée et propre. On sent l’influence de l’occupation Vénitienne. Beaucoup de façades délabrées. On sent la crise financière très présente. Le matin, on chemine dans un labyrinthe de ruelles étroites qui nous amène à la spianada une place pittoresque et célèbre de cette ville chargée d’histoire. De cette place, nous accédons, pour visite, dans la forteresse principale de Corfou. Au sommet, très belle vue sur la ville. Nous apercevons l’aéroport et l’emblème de Corfou, la petite église blanche située sur un îlot C’est le monastère de Kanoni.

Il est midi, il fait très chaud nous pensons nous installer dans une taverne pour déjeuner. Ouf !! Nous nous installons dans une taverne située au bord de la mer. Nous dégustons les préparations locales que les Grecs savent si bien préparer. Un régal !!

L’après-midi, nous continuons notre visite. Nous cheminons toujours dans quelques ruelles étroites qui nous amènent à visiter le musée de ANTIVOUNIOTISA. Fin d’après-midi, nous rejoignons l’hôtel pour une bonne douche, un peu de repos avant de rejoindre une taverne pour le dîner.

 

-Samedi 28 mai

Le matin, nous prenons 2 taxis pour rejoindre la marina de GOUVIA ou est basé le bateau (marina située à 7km.) Nous arrivons vers 11h00 et Didier rencontre la gestionnaire de la base « SUN CHARTER ». Bonne nouvelle, le bateau est libre (car non sorti cette semaine). Nous pouvons embarquer, quatre équipiers nous rejoignent, l’équipage est complet. Sept équipiers partent dans une grande surface pour l’avitaillement. Didier et moi restons à bord pour l’inventaire et la prise de connaissance du bateau que nous effectuons avant midi. Le bateau est très propre, en bon état et bien équipé en instruments. On retrouve la qualité du loueur SUN CHARTER l’ensemble des bouts et manœuvres étiquetés, y compris dans les coffres avec les longueurs d’aussières et de remorques.

Le bateau est un « SUN ODYSSEY 509 de 2012. Nom : DOLPHIN DANCE

 

L’inventaire terminé (sans observation) et les reconnaissances effectuées les avitailleurs arrivent avec le livreur. Nous répartissons les produits dans les cales (boissons) et les équipets. Nous avons faim. Qu’allons-nous manger ? Gilles (grand spécialiste de l’avitaillement) part rapidement dans le village chercher deux poulets rôtis traditionnels et nous ramène un gros morceau d’agneau rôti (très bon) qui fera le plat principal du midi.

Milieu d’après-midi, nous sommes prêts et décidons d’appareiller après avoir objectivé notre mouillage pour la nuit.

17h15- Nous appareillons et après avoir embouqué le chenal (balisage latéral), nous mettons le cap sur l’anse LEVKIMMIS située dans le SE de Corfou que nous atteindrons après avoir parcouru 16.4MN. Vent faible. Route au moteur. Vitesse sur le fond 6 nds.  Après 3 heures de navigation nous mouillons dans l’anse de LEVKIMMIS devant PETRITI pour la nuit.

 

-Dimanche 29 mai

 

De l’anse LEVKIMMIS (SE Corfou) à l’île PAXOI

 

Lever 7 h. Air frais et ciel couvert. Nuit calme.

09h00- moteur/appareillage. Objectif anse de LAKKA dans le nord de l’île de PAXOI.

Vent 4nds dans le 140°, mer belle air frais. Vitesse au moteur 6nds.

11h30, le vent forcit 9nds dans le 140°. Déroulement GV G tout.

12h20, le vent faiblit 5nds. Moteur, on enroule GV G. Route à vue sur entrée de LAKKA.

12H50, approche lente, peu de fond de sable. Recherche par évolution toujours lente de notre position de mouillage pour la nuit.

13H00, mouillage. Un seul bateau au mouillage qui est assez sauvage.

Distance parcourue : 18.4 Mn. Temps de déplacement 04h02. Vitesse max 6.5nds.

Après déjeuner à bord, débarquement de l’équipage sur la plage. Visite partielle  de l’île. Par les sentiers et semblant de routes escarpées, nous voyons abricotier, citronnier et croisons une ânesse qui nous accompagne peu de temps.

Cette partie de l’île est sauvage et peu habitée.

Fin d’après-midi on remonte à bord.

 

-Lundi 30 mai

 

De île PAXOI anse Lakka à île ANTIPAXOI anse Voutoumi.

 

Nuit calme.

09h35- moteur/appareillage. Le vent est faible. Rte au moteur.

 10h50- en cours de route, petit détour par Gaios pour visiter le port avec le bateau.

Le port, accessible via un long chenal tortueux et ensablé (le bateau cale 2.30 m, et par endroits le sondeur –avec traceur !) indiquait 2.60 m !) est bien abrité et intéressant pour une escale. Il y a tous les services. Poste à quai sur l’arrière et sur ancre devant.

Après la visite du port, nous continuons notre route pour mouiller dans l’anse de Mongonisi. Baignade, déjeuner. Anse bien abritée, calme, pas de servitude.

15h45- appareillage pour Antipaxoi.

16H30- nous mouillons dans l’anse Voutoumi pour la nuit après avoir parcouru 12.3 Mn. Eau turquoise.

Débarquement de l’équipage pour visite. Plage de galets.

 

 

 

 

 

-Mardi 31 mai

 

De l’île Antipaxoi à l’île de LEVKAS.

 

Météo : N-NE 4nds virant NW 5nds.

09h00- moteur/appareillage. Le vent est faible, continuons notre route au moteur. Vte 6.6nds.

13H00- mouillage devant le port de PREVEZA sur la côte W du Péloponèse. Petit clapot.  Le canal de Levkas est 8Mn.

14h30-appareillage, Le vent forcit 10nds dans le 250°. GV G déroulés. Vte 6nds.

15h40- le vent faiblit, appui moteur pour pouvoir se présenter devant le pont qui franchit le canal de Levkas et qui assure la liaison routière entre l’île et le continent. Le pont s’ouvre toutes les heures fixes (ex : 9h, 10h…..). Il faut impérativement se présenter devant au moment de l’ouverture car le préposé à la commande du pont aurait tendance selon des infos à le refermer rapidement !

 La zone de navigation (côté nord) en approche du canal et du pont est délicate et nécessite vigilance car si les fonds sont de sable, la hauteur d’eau s’avère assez peu profonde (banc de sable assez débordant). On a vite fait de s’échouer.

15H55- moteur, GV G roulés. En attente ouverture pont.

16h00- Le pont s’ouvre (une sirène retentie). La réglementation stipule que la priorité de passage est donnée pour les bateaux venant du sud. En réalité, les bateaux se croisent sans attendre le passage des autres. On embouque le canal jusqu’à la marina de Levkas située à 2Mn pont.

16h40- à poste sur pendille.

35 Mn parcourus. Temps de déplacement 07h15.

La visite de la ville présente peu d’intérêt et on y constate peu d’activité. Les tavernes sont ouvertes mais désertes de client. On ne s’attarde pas en ville et nous retournons vers le bateau.

 

 

 

 

 

 

 

 

-Mercredi 01 juin

 

De LEVKAS marina à l’anse de SIVOTA dans le SE de LEVKAS.

 

Météo 09h00 : Vent dans le 300° puis 335°, 4à5nds ;8nds à 15h00 ; 9nds à 21h00. Houle au 270°.

09h40- moteur/appareillage. Objectif du jour, l’ile de Meganisi.

A la sortie de la marina, nous sommes informés par un représentant de la capitainerie que la navigation sur le canal vers le sud est interdite (la chute d’un câble électrique serait à l’origine de l’interdiction). Il nous annonce 30mn d’attente environ. Nous évoluons dans l’avant- port en attendant de poursuivre notre route. Finalement, après 5mn d’évolution, nous sommes autorisés à poursuivre notre navigation sur le canal que nous parcourons à 4nds les bateaux en files les uns derrières les autres. Le canal qui est dragué en permanence est assez étroit et peu profond. Nous croisons une barge qui remonte le canal après avoir déposé la vase extraite du fond.

10h20- nous sortons du canal, cap sur l’île de Méganisi que nous apercevons devant.

Distance parcourue sur le canal : 2,5Mn.

10h35- le vent forcit à 10nds dans le 360. On déroule GV G. Vent arrière, empannage successifs. Ciel couvert. Air frais.

11h25- le vent faiblit, moteur, GV G roulés. Route à vue en longeant les côtes avec pour intention de passer entre NIDISI et l’île de MADHOURI pour se présenter devant l’île de SKORPIOS. Ile appartenant à la famille Onasis. Le mouillage est autorisé devant un secteur réduit dans le sud de l’île. Le débarquement est interdit.

12h35- mouillage dans l’anse KAPALI. Le cadre est agréable. Ciel couvert. Déjeuner, baignade.

14h30- moteur/appareillage. Objectif, visite des grottes de l’autre côté (cote W) de l’île de Méganisi. Rte en contournant à vue l’île par le sud. On longe la cote W au ralenti pour admirer les grottes superbes et les falaises façonnées par la nature.

 16h35- Nous nous positionnons devant la célèbre grotte NICOLIS. Mouillage impossible. Nous maintenons le bateau en position. Paul et Florence partent à la nage pour aller à l’intérieur de la grotte. Paul et Florence reviennent pour remonter à bord. Une chance, nous étions le seul bateau devant la grotte qui habituellement est très visitée. Nous nous préparons à continuer notre route quand nous apercevons se diriger vers nous une grande vedette pour touristes. Un grand coup de corne retentit pour nous inviter à nous éloigner de l’entrée de la grotte. Nous n’étions pas gênant pour l’accès. On a eu l’impression que l’accès de cette grotte était réservé aux sociétés de vedettes qui amènent les touristes. La vedette est rentée dans la grotte. Son tirant d’air lui permettait de le faire mais nous le tirant d’air était trop important (mât). Nous continuons notre route pour aller mouiller dans une anse de l’île de Levkas.

17h50- mouillage pour la nuit dans l’anse de SIVOTA (sud-est de levkas).

Distance parcourue de la journée 27Mn

Temps de déplacement 06h30. Vte maxi 7.2nds

 

 

C’est mercredi et selon la tradition, Didier entreprend la cuisson des crêpes pour les 9 membres de l’équipage (la pâte repose depuis l’après-midi) et cerise sur les crêpes, elles sont garnies suivant les goûts de chacun.

Bravo et merci Didier.

Après cette belle journée et cette soirée crêpes, les couchettes sont sollicitées assez tôt.

 

-Jeudi 02 juin

 

De l’anse SIVOTA (sud-est de l’ île de Levkas) à l’île de CEPHLONIA (Céphalonique).

 

Météo : Vent 5/6nds rafales à 7/9nds, N-NW virant NW 2/3nds AM.

09H50-moteur/appareillage. Objectif, l’île de ITHAC dans l’est de Céphalonique.

12h10-mouillage anse Manrounas (Ithac) située près du port de Frikes.

Mouillage calme. Déjeuner.

13h25-moteur/appareillage. Le vent s’est levé. On déroule GV G tout. Vent 12nds dans le 270°. Vte 7,9nds pointe à 8,3nds.

On longe les côtes pour visite.

14h40-le vent est tombé, moteur, on enroule G GV.

15h00- on se positionne devant un effondrement important et remarquable de roche cote E de Ithac.

15h40- avant de rentrer dans le port d’EUFEMIA pour la nuit nous mouillons devant une plage sous le cap Koutaria pour baignade.

16H30,  nous appareillons.

18h10- en approche du port, le vent forcit brutalement. Phénomène du au « couloir » entre les deux iles.

Au port, nous devons nous positionner arrière à quai sur ancre. Le vent de travers est de 20nds avec rafales à 25/28nds.

Après quelques évolutions assez rapides dans le port pour le positionnement du mouillage, on jette l’ancre et on laisse filer la chaîne tout en culant assez rapidement pour rester manoeuvrant. Les 2 bouts arrières sont passés sur le quai et  le retour frappés sur les taquets. La tension de la chaîne est reprise.

18h40-Ouf !! manœuvre réussie sans problème.

Distance parcourue : 34Mn   Vte maxi : 8,5nds.

 

-Vendredi 03 juin

 

Deux sites remarquables sont à visiter à l’intérieur de l’île : la grotte Arathi et le lac Mélissani et sur la côte W,  la plage de Myrthos et l’anse de Assos.

Pour aller visiter les 2 sites à l’intérieur de l’île il nous faut un véhicule.  Pour la plage de Myrthos on ne peut pas mouiller devant (trop profond) et pour l’anse d’Assos, il faudrait contourner l’île  par le sud et la distance en Mn assez importante. Cette navigation ne présente aucun intérêt et nous pensons déjà entamer le retour sur Corfou que nous devons atteindre jeudi soir (2équipiers doivent débarquer vendredi matin).

Nous louons 2 véhicules pour  aller visiter ces sites.

Départ vers 10h00. Il fait beau et déjà chaud. Nous débutons notre parcours par visiter la grotte de Arathi. Cette grotte ne présente rien d’exceptionnel (une seule salle mais qui accueille des concerts et même de l’opéra !)) Ensuite nous partons pour le lac souterrain de Mélissani. La couleur de l’eau est d’un bleu magnifique grâce à l’effet de lumière généré par un trou dans le plafond calcaire. L’eau du lac est …de l’eau de mer, entrant sous terre à l’ouest de l’ile, cheminant près de 20 km en 20 jours, pour rejoindre la mer à l’est de l’ile à la sortie (immergée de cette grotte).

L’heure du déjeuner approche et nous pensons qu’une bonne baignade à la place de Myrthos serait le clou de la matinée. Lorsque que l’on arrive en dominant cette plage, les couleurs de l’eau et de la roche calcaire éblouissent. Voir la photo suffit.  L’accès à l’eau est très abrupte et après 2à3 mètres d’engagement sur des petits galets, on n’a plus pied. L’eau est chaude. Après ce moment fabuleux, nous partons pour déjeuner dans une taverne qui est situé dans le village au-dessus. Pour couronner notre matinée, la taverne familiale qui nous accueille nous propose des plats élaborés traditionnellement. Comme très souvent en Grèce, un mixte de plats nous est proposés pour commencer. C’est très bon. Ensuite, nous varions le choix des plats (calamars frits, Moussaka en terrine etc…) Très bonne adresse.

L’après-midi nous continuons notre parcours pour le dernier objectif de la journée, l’anse de Assos. Assos est un village authentique situé sur un isthme au pied d’une forteresse Vénitienne. Nous visitons cette forteresse en ruine qui finalement présente peu d’intérêt. En descendant de cette forteresse nous admirons les couleurs de l’eau et le village. Très beau.  Dernier rafraîchissement au bord de l’eau et retour vers le bateau vers 19h00.

Belle journée.