GSL VOILE

GSL  VOILE

BASTIA-NWCORSE-BANDOL fin mai 2007

Compte rendu croisière

 L'équipage :
CONAN Cyril (cdb), SCHOONHEERE Yves, DEBUSSCHERE Bruno et André, GARNIER Evelyne et Maurice, RENCKEL Sandrine, GILLES Audrey.

 Le bateau : SEATTLE – Sun Odyssey 45 version 4 couchettes, sloop avec prise de ris « automatique », 2 salles d'eau avec une bâche de collecte des eaux usées pour l'une des toilettes.

 Résumé du parcours :
 16/05 samedi :
 Arrivée de l'équipage au vieux port de Bastia. Petit tour dans la vieille ville avec passage par le marché pour l'approvisionnement en denrées corses. Repas pris en commun avec l'équipage descendant de Jean Pierre.
 A 15 heures transfert pour le port de TOGA (nouveau port) afin de déposer l'équipage descendant au plus près du départ des ferries, de parfaire l'avitaillement au supermarché Géant tout proche et de faire l'approvisionnement en carburant.
 Tous pleins faits, départ pour l'île d'Elbe au moteur. Le bateau file 6,5 nœuds à 2500 tours. Mouillage dans l'anse de fetovaia.


 Un petit nettoyage du bateau au port de Bastia

      
 le bateau ( Sun Odyssey 45 )                            l 'équipage (sauf le photographe )

 17/05 dimanche :
 Réveil ouaté dans l'anse. Dépaysement total pour les citadins du bord.
 Départ à 10 heures direction du cap Corse au moteur. Trafic maritime nord sud assez important. Passage de la Giraglia à 13h30. Le vent se lève (force 3 à 4), voilure établie nous redescendons sur Centuri où nous ne pouvons pas nous arrêter en raison du gabarit imposant de notre unité. De plus l'avant port est en travaux. Nous continuons donc jusqu'à Saint Florent. Arrivée au port de Saint Florent à 20h30. Le village est superbe au coucher de soleil.

 18/05 lundi :
 Quartier libre le matin. Nous récupérons la dernière équipière en fin de matinée (liaison Bastia – Saint Florent très rapide et bien desservie : à noter).
 15h00 Montée d'Audrey dans la mature pour établir le pavillon de courtoisie.
 16h00 départ avec force 3 pour la tournée des plages du désert des agriates : baignade au loto, mouillage à Saleccia.
 Repas du soir composé de poissons frais. Nuit paisible au mouillage.


   Arrivée à ST Florent au soleil couchant

 19/05 mardi :
 Réveil enchanteur à Saleccia. Baignade collective (sauf Evelyne). Débarquement des équipiers sur la plage. Ti punch sous les pins devant la mer turquoise. Repas à bord.
 15h00 départ à la voile sous 20 nœuds de vent. Passage au moteur au large de l'île Rousse. L'équipage décide de rejoindre Calvi.
 20h30 arrivée à Calvi. Repas puis visite nocturne de la ville.

 20/05 mercredi :
 Quartier libre le matin : visite de la citadelle. Complément d'avitaillement. Repas. Le vent de SW se lève à 25 nœuds. Complément de carburant en prévision de la traversée. Sortie de port ardue en raison des multiples blocages des ris automatiques. La Revelatta est virée à 16h30. Le vent tombe comme d'habitude à 19h 30 pour l'apéro. Passage entre les îles de Gargallo au soleil couchant. Arrivée à la Girolata à 22h00. Mouillage sur coffres. Excellent repas (merci les filles).

    
 Vérification du "crochage" de l'ancre                 le mouillage de la Girolata

 21/05 jeudi :
 L'équipage découvre la Girolata au réveil. Quartier libre le matin, balade à terre et exploration sous marine. Départ à 13 heures au moteur. Virée dans le golfe de Porto. Dernier bain dans la calanque de l'alcanjula. Départ pour la traversée à 16 heures au moteur. Repas du soir, distribution des tours de quart. Premiers dauphins à 21h30 dans l'arrière du navire.


  Baie de la Girolata vue des collines

 22/05 vendredi :
 Réveil en fanfare à 6 heures avec un groupe d'une cinquantaine de dauphins autour du bateau. 15 à 20 minutes de route commune. Le vent se lève portant vers 8h30, mise sous voiles. Encore quelques dauphins vers 9 h30.
 Passage du cap Sicié à 14h00 avec vent d'est 10 nœuds.
 Entrée dans la baie de Sanary par vent d'est 25 à 30 nœuds.
 Arrivée au port de Sanary à 16h00.
 Soirée festive et tardive sur le ponton et le yacht voisin.

 23/05 samedi :
  Réveil difficile avec départ à 7 heures pour Bandol au moteur. Arrivée au ponton Di Martino à 7h45. Nettoyage et restitution des clés du bateau.

 Conclusions :
 Côté navigation : environ 60 heures de mer dont 24 pour la traversée.
315 milles couverts dont 138 pour la traversée.

 Nous avons bénéficié d'une météo excellente qui nous a permis de profiter de quelques uns des plus beaux sites du nord Corse jusqu'au dernier moment.                                                                                                        

        L'opportunité de naviguer sur un 45 pieds nous a fait bénéficier d'un très bon confort tant en navigation qu'en vie à bord :
 Le bateau file ses 6,5 nœuds au moteur à 2500 tours, et ses 7 nœuds sous force 3. La stabilité est très bonne malgré un tirant d'eau de 1,89 m
 Le système de collecte d'eaux usées est relativement commode d'utilisation et offre la possibilité de faire des mouillages propres.
 Les 4 cabines doubles permettent de ne pas occuper le carré pour dormir ce qui est un réel avantage.

 Par contre :

       les prises de ris automatiques sont d'un usage difficile en raison des nombreux blocages rencontrés sur le deuxième ris. Une extraction de la bosse de ris et un « détortillage » n'y ont rien changé. La manœuvre nécessite de toute manière un « costaud » au pied de mât. 

       Les manœuvres de port avec plus de 15 nœuds de vent deviennent plus sportives.

       Le bateau est donné pour 10 passagers en catégorie A. Il nous semble cependant difficile de dormir à plus de 9 (une seule couchette dans le carré).

       Enfin, avec cette taille de bateau, nous atteignons une limite liée aux dimensions des espars concernant les acrobaties et les efforts à fournir pour les manœuvres en équipage réduit.

             A part ça, c'était vraiment très bien. On recommence quand ?

             Cyril


28/05/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 502 autres membres