CROISIERE ITALIENNE juin 2007 ( Ligurie et Toscane ) - Voile et croisière

GSL VOILE

GSL  VOILE

CROISIERE ITALIENNE juin 2007 ( Ligurie et Toscane )

Compte rendu croisière 

    C'est 6 courageux qui, le samedi 2 juin à LYON, se préparent dès 4 heures du matin pour rejoindre le bateau qui les attend à ST RAPHAEL.

                 Le bateau est là : "Lhassa", un magnifique 39 pieds tout neuf, bien astiqué et préparé par RENE qui a dû subir le rodage et le "déverminage" de tout bateau neuf.

                              Le bateau 2007 "LHASSA" 39 pieds

  Les deux équipiers manquants nous rejoignent en fin de matinée, et après l'inventaire d'usage, le complément de ravitaillement et un petit repas préparé d'avance par nos équipières préférées, les amarres sont larguées.

  C'est sous une petite pluie fine et peu de vent que nous rejoignons le mouillage entre les îles de LERINS pour une nuit d'amarinage, bercée par un fort clapot sur la coque (inconvénient des bateaux à large jupe rasante).

     Dimanche 3 juin :
 Dès 9 heures c'est le départ pour MENTON avec peu de vent nécessitant de fréquents appuis moteur.
  Vu des dauphins face Antibes.
  Liaison VHF avec le cross pour signaler une épave de planche à voile.
  Repas du midi dans la baie de VILLEFRANCHE.

  Surprise!!!!! la place à MENTON nous est refusée (complet???).
 
  Le cap est donc mis sur  SAN REMO que nous atteindrons vers 19 heures et trouver une "PETITE PLACE"  entre deux grosses vedettes à moteur (c'est l'Italie).
  Heureusement, il y a du champagne (c'est la fête des mères).

   
 Entrée du port de SAN REMO                             Une toute petite place

     Lundi 4 juin
 Visite de la vieille ville (ça vaut le voyage) et mise en place de notre déflecteur radar en haut du mât pour préparer notre traversée du golf de GENES (C'est Michel qui a le privilège d'être hissé en haut du mât sécurisé par Aline).
 Bon repas avec champagne (encore) offert par un "voisin moteur " de ponton qui nous fera également visiter son bateau en l'absence du propriétaire (il y en a de très sympa) et c'est le départ vers 15 heures 30.

 Pas de place à IMPERIA (ça devient une habitude).

 Décision de poursuivre jusqu'au port privé d' ALASSIO (petit port au pied d'une falaise) que nous atteindrons à la tombée de la nuit avec bon accueil et aide pour amarrage au ponton.

   
 Michel en haut du mât                                    SAN REMO  ( ville fleurie )

     Mardi 5juin
 Réveil 4 heures pour tous (encore) et départ au levé du jour pour traversée W-E du golf de Gènes.
 Vent faible mais menace d'orage.
  Vu deux dauphins.
 Croisé le gazier "MONTENERO"

 L'orage nous rattrape à 14 heures à notre arrivée à PORTOFINO. On nous y attend. (place réservée par Michel par téléphone)
 Ce site de la jet-Set Italienne est grandiose, dommage qu'on y accepte de grands yachts à moteur.

 Pour info: Notre place de port : 96€ / nuit (c'est pas donné, mais quant c'est aimablement demandé par une charmante Italienne de ….CAEN …une Normande bien de chez nous, on ne discute pas).
 Pour un grand yacht : 1800€/nuit (on est dans un autre monde).

   
   PORTOFINO

  Mercredi 6 juin
 Départ vers 10 heures au moteur pour visite de l'abbaye de SAN FRUTTUOSO.
 Mouillage devant le site pour repas, descente en annexe pour visite du site et recherche du Christ immergé en plongée par Guy (hélas, il ne le trouvera pas).

                                                       le site de l'abbaye

 La pluie revient et après un détour vers CAMOGLI, décision de rejoindre le port de CHIAVARI pour refaire un peu de ravitaillement et acheter des verres (Il y a un peu de casse à bord; et boire du champagne dans des gobelets en plastique; "ça y fait pas ").
           Et c'est la soirée du "capitaine" offerte par l'équipage. Le champagne coule à flot.                                             -"merci mesdames.

- "Alain! je crois que tout le monde n'a pas bien compris le jeu du bouchon. Je crois que c'est à cause de cela qu'il pleuvra une bonne partie de la nuit.  

      Jeudi 7 juin
 Départ à 9 heures pour suivre la magnifique côte du CINQUE TERRE et de ses petits villages Italiens. (toujours un peu de pluie, vent 15 nds sud).
 Mouillage devant le village de RIOMAGGIORE pour repas et photos.

   
                                                       Quelques villages

 Moteur pour rejoindre PORTOVENERE vers 16 heures. Place réservée depuis plusieurs mois dans le petit port par Michel (ça change tout quant on parle italien).
 Visite du site et de la vieille ville (splendide).



   
                                                   PORTOVENERE

      Vendredi 8 juin
 Départ 14 heures pour navigation dans la baie de la SPEZIA et arrêt dans un petit port ( lequel ???) pour refaire le plein de gasoil.
 Préparation du bateau (et de l'équipage) pour traversée de nuit vers la CORSE.

 17heures 30: Après une dernière vérification météo par téléphone avec mon "routeur préféré" restée à LYON c'est le départ par un bon vent de travers qui nous maintiendra à une vitesse de 6 à 7 nœuds jusqu'à 22 heures.
 Le 4 mats WIN-SURF croisera notre route au départ et la veille de nuit sera souvent sollicitée pour identifier les feux et déterminer les trajectoires des bateaux de rencontre.

  
  Sortie de la baie de la SPEZIA                           Le WIN-SURF

 Petit calme vers 23 heures qui nécessite un appoint moteur d'une heure et c'est reparti à  plus de 5 nds.

 Dans la nuit, nous passerons très près de l'ile de GORGONA uniquement identifiée par sa masse sombre (pas de feux... bizarre); heureusement qu'il y a le GPS.

 L'île de CAPRIA est atteinte vers 4 heures 30 du matin, mais aucune place possible et de nombreux voiliers anciens , mouillés à l'extérieur du port, nous indiquent que nous sommes tombés en pleine réunion de vieux gréements Italiens.

 Tout va bien à bord, et avec ce bon vent de travers, il est décidé de rejoindre directement la CORSE et le port de MACINAGGIO que nous atteindrons  vers 9 heures à une moyenne de 5 nds avec un peu de houle.


  Arrivée port de MACINACCIO

      Samedi 9 juin
 Repos, douche, ballade, bain.

      Dimanche10 juin
 Départ à 9 heure 45 avec appui moteur pour passage du cap Corse et de la GIRAGLIA.
 Il fait enfin chaud.

 Arrêt au mouillage de CENTURI pour repas et bain.


  Mouillage de SANTURI

 Arrivée 19 heures à ST FLORENT et place au port pour dégustation de petit vin blanc sous une tonnelle et quelques achats (spécialité local : les bijoux en corail rouge. Certains, très généreux, se laissent convaincre de sortir la carte bleue...).

 Retour sur le bateau et ….horreur!!!…. la caisse noire est pleine et …bouchée. Le trop plein se déverse dans le port et …ça ne sent pas très bon. Concertation et recherche d'une bonne solution (de la plus simple à la plus "tordue" il y en a même qui proposent….j'ose pas dire…).


  L'entrée du port de ST FLORENT


       Lundi 11 juin
 Levé au petit jour pour trouver une vraie bonne solution au gros problème de la veille avec sortie en mer discrète pour déboucher et vider nos "eaux noires". C'est résolu grâce à une longue tige métallique trouvée sur un  chantier à proximité (elle doit d'ailleurs encore être sur le bateau pour servir éventuellement à d'autres inexpérimentés de la chose).

 OUF!!! Retour au port pour petit dj. au calme et mise en place de nouvelles consignes de bord pour l'utilisation de ces "sanitaires modernes".

 Départ à 9 heures 45.  Prise de ris, il y a un bon vent de SW avec houle 1 m 50.

 On tire des bords jusqu'à la baie de CALVI où tout s'accélère: Filières dans l'eau.      Michel est content mais… on entend crier "Maman!!!!" dans la cabine (c'est vrai que les hublots de coque sont sous l'eau et que,….il paraît qu'on voit les poissons !!! hum… je crois qu'elles exagèrent un peu...?.
 C'est donc un peu mouillé que nous rejoignons le port de CALVI vers 16 heures après réservation d'une place par VHF et compliments du port pour notre maîtrise de manoeuvre par vent fort (Il faut bien se faire quelques compliments).

     
       Du vent                                                         Port de CALVI

      Mardi 12 juin
 La mer reste blanche. Certains feront du tourisme, d'autres prendront le petit train jusqu'à l'Île ROUSSE.

      Mercredi 13 juin
 Départ de CALVI à 8 heures avec ris sous bon vent de SW et houle 1 m pour une navigation plaisir et des pointes à près de 8 nds. Le vent se calme un peu vers midi (c'est ce qui était prévu par la météo) et nous autorise un mouillage à GALERIA pour repas et bain.

 L'ancre est levée à 16 heures 30 après une bonne sieste, et c'est vers 18 heures 30 que nous prendrons les bouées de mouillage à la GIROLATA. (Le vent calme est passé au NW)

                                            Réserve de la SCANDOLA

     Le superbe mouillage de la GIROLATA

       Jeudi 14 juin
 Départ à 8 heures au moteur et grand voile pour stabiliser le roulis causé par un reste de houle.
 Arrêt au mouillage en baie de CHIONI pour repas et bain.

 Place au petit port de CARGESE en milieu d'après-midi pour visite du village et de ses deux églises.

        Vendredi15  juin

 Départ à 9 heures pour cette dernière journée de la croisière.
 Navigation à 5,5nds avec prise de ris jusqu'à la baie de FIGIERA  pour s'abriter du vent et de la houle pendant le repas.
 Le GPS a des absences (un défaut de masse dernière le tableau électrique qui ne sera réglé que par l'équipage suivant).
 Reprise de la navigation à 13 heures toujours sous voiles réduites.

 Surprise: un voilier de 42 pieds fait la même route que nous: C'est donc une amicale régate qui s'organise et que, naturellement..., nous gagnerons en arrivant aux SANGUINAIRES malgré la prise de ris conservée.

    (Moralité: il est préférable d'affiner les réglages que d'être trop toilé et de gîter un max)

 L'amarrage se fera vers 18 heures au fond du port de l'AMIRAUTE après fortes négociations par VHF (tout semble complet pour les petits voiliers mais il reste de la place pour les grands yachts luxueux ???? question de prix????)

      Samedi 16 juin
 C'est dèjà fini. Il faut laisser notre beau voilier à un autre équipage et reprendre le Ferry pour MARSEILLE.

 Les horaires d'arrivée et de départ des différents ferry ne permettront pas de rencontrer le nouvel équipage de J.P.. C'est donc par téléphone que se passeront les consignes entre skippers.


  Le chateau D'IF

                          ????     Et on pense déjà aux croisières 2008   ????

           

            Pierre MAUDUIT

              Suite réflexion, ce sera aussi les ILES EOLIENNES en 2008

  lien retour page d'accueil



03/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 502 autres membres